Élevés A Main

L'élevage à la main est une technique particulière qui consiste à nourrir les oisillons soi-même afin de créer un lien et de le sociabiliser à l'homme. Il est de plus en plus pratiqué face à la demande croissante. L'élevage à main est surtout réalisé chez les perroquets et les perruches de la famille des psittacidés. Ce sont des animaux intelligents qui se montreront très affectueux si l'E.A.M s'est bien déroulé.

Les Amazones 

Souvent représenté sur l'épaule d'un pirate, l'amazone est un perroquet très connu. Il doit son nom à sa région native : l'Amazonie. Il existe plusieurs espèces et sous espèces d'amazones réparties entre l'Amérique du Sud et l'Amérique Centrale. Son plumage est principalement vert avec des touches de couleurs rouges, bleues, jaunes, blanches selon les espèces.

L'amazone est le perroquet qui s'est le mieux adapté à la captivité. C'est un oiseau intelligent mais aussi caractériel, à la fois doux et capricieux. Il recherche le contact humain et peut se montrer très têtu et obstiné au point de tout mettre en oeuvre pour attirer votre attention : danses, chants, acrobaties... 

Amazone à front bleu

Amazone à front bleu

Amazone à font bleu vient du latin amazona aestiva a. Il est observé en Amérique du Sud dans les milieux tropicaux de Bolivie, Argentine, Paraguay, sud du Brésil. Son plumage arbore une couleur verte, teintée de jaune au niveau de la poitrine et de la queue, des yeux entourés de jaune et un front bleu. On distingue un peu de rouge au niveau des épaules et des rémiges. L'amazone à front bleue est très curieux, il aime participer à tout ce qu'il se passe autour de lui. Intelligent, il saura faire preuve d'imagination pour vous épater. 

Protection juridique : Certificat de capacité d'animaux d'espèces non domestiques avec une liste E5/E7. 

Amazone à front rouge

Amazone à front rouge

L'amazone a front rouge dit amazona autumnalis a., est natif des forêts tropicales d'Amérique Centrale. Son plumage est dominé par le vert mais présente une tâche de couleur rouge au niveau du front, des joues jaunes et une calotte légèrement bleue. Bien qu'il ai la faculté de parler, l'utilisation du language est propre à chaque individu. Malgré tout, c'est un excellent acrobate qui adore faire des cabrioles pour vous épater. L'amazone se nourrit de graines et de fruits. Très caractérielle, il peut arriver qu'il rejette sa nourriture si elle ne lui est pas familière. 

Protection juridique : Certificat de capacité d'animaux d'espèces non domestiques soumises à l'annexe IIB de la convention de Washington. 

Amazone à front jaune

Amazone à front jaune

Amazona ochrocephala o. Comme son nom l'indique, cet amazone a le front jaune vif et le reste de son plumage est vert avec une tâche rouge au niveau des ailes. Son bec est plutôt clair. Ce perroquet provient des zones tropicales d'Amérique de Sud. En captivité, il est très expressif et affectueux envers les humains. Il n'hésite pas à user de son talent de bon parleur pour s'exprimer. Quand il est content, tout le monde le sait. Et tout comme les autres amazones, il aime vous épater à travers des acrobaties en tout genre. C'est un oiseau charmant et calme qui s'accomode très bien à la captivité et la vie familliale. 

Protection juridique : certificat de capacité d'animaux d'espèces non domestiques soumises à l'annexe IIB de la convention de Washington. 

Amazone à front blanc

 

Du nom scientifique Amazona albifrons nana, l'amazone à front blanc provient des forêts denses types tropicales, buissons et marécages d'Amérique Centrale. Cet amazone possède un plumage vert, une calotte bleue, le pourtour des yeux rouges et surtout le front de couleur blanche. Les ailes sont bordées de rouge chez le mâle. Dans la nature, il se nourrit essentiellement de fruits, de végétaux et de graines. Afin de retrouver une alimentation semblable en captivité, les graines doivent être complémentées de fruits. C'est un oiseau qui a besoin de votre compagnie car il est habitué à vivre en groupe dans la nature. 

Protection juridique : certificat de capacité d'animaux d'espèces non domestiques soumises à l'annexe IIB de la convention de Washington. 

 

Autres perroquets  

Eclectus

Eclectus

L'eclectus roratus  vit sur une petite zone géographique dans les îles du pacifique (Nouvelle Guinée, Indonésie, Îles Salomon, Australie nord). Ce perroquet possède une particularité très marquée : son dimorphisme sexuel. Le mâle est vert avec des teintes rouges et bleues au niveau des ailes, et le bec corail, tandis que la femelle a un plumage rouge, une poitrine bleue et un bec noir. Ce perroquet présente une autre particularité au niveau de son plumage, la texture des plumes est proche de celle des poils. 

L'eclectus est un oiseau à tendance solitaire dans la nature. En captivité, on retrouve un comportement similaire. Il est très indépendant et même si la présence de l'homme ne le dérange pas, il ne recherche pas forcément le contact physique. L'eclectus apprécie tout particulièrement l'heure du repas, cela peut être une occasion de créer des liens avec son perroquet. Bien qu'il mange des graines, il préfère les fruits et végétaux. 

Il existe près de 10 sous espèces d'eclectus roratus. 

Protection juridique: Certificat de capacité d'animaux d'espèces non domestiques soumises à l'annexe IIB de la convention de Washington. 

Gris du Gabon

gris du gabon

Son nom binomial : Psittacus Erithacus. Le perroquet Jaco est affublé de plusieurs noms dans le language courant : gris du Gabon, gris d'Afrique, gris du Congo. Il est endémique du centre de l'Afrique, dans les forêts équatoriales. Ce perroquet est à la fois frugivore et granivore. Dans la nature il vit en groupe avec ses congénères, de ce fait il a besoin de compagnie en captivité que ce soit par la présence humaine ou un autre compagnon. 

Son plumage est facilement identifiable :  du gris clair au niveau de la tête au gris foncé sur le dos, il est écaillé de blanc. Son bec noir nuance avec le blanc de sa tête. Il arbore un rouge vif au niveau de la queue. Le gris du Gabon est réputé comme étant un excellent parleur. 

Protection juridique : Certificat de capacité d'animaux d'espèces non domestiques soumises à l'annexe IIB de la convention de Washington.

Cacatoès de Ducorps

Ducorps

Il existe plusieurs espèces de cacatoès. Cacatua ducorpsii, autrement dit cacatoès de Ducorps est l'une d'entre elles. Ce perroquet est observé dans les Îles Salomon situées en Océanie. Il arbore un beau plumage blanc uniforme, avec une teinte jaune dessous les ailes et la queue. Il dresse fièrement sa huppe arrondie au dessus de sa tête.

Ce perroquet sociable aime être cajolé et n'hésite pas s'exprimer pour se faire comprendre. Il n'est pas très bon parleur mais pousse des cris pour se faire entendre.  

Comme ses semblables perroquets, il se nourrit de graines et de fruits qu'il trouve dans les zones boisées et les jardins. Son péché mignon étant les papayes dans les jardins. 

Protection juridique : Certificat de capacité d'animaux d'espèces non domestiques soumises à l'annexe IIB de la convention de Washington. 

Rosalbin

Rosalbin

Eolophus roseicapilla, plus communément appelé cacatoès rosalbin fait partie de l'ordre des psittaciformes. Il vit principalement dans les zones boisées mais ouvertes de l'Australie. 

Le rosalbin se distingue par son plumage gris sur les parties supérieures, rose sur les parties inférieures et le cou, et rose pâle mélangé de blanc au niveau du front et de la huppe. La femelle est semblable au mâle. On reconnait trois sous-espèces de rosalbin.

C'est un oiseau grégaire qui aime la compagnie. Il a besoin d'être stimulé et d'interagir avec l'humain régulièrement. Très affectueux, il est aussi très énergique et demande de l'espace pour se dépenser et pouvoir voler. Grâce à sa capacité à parler, il se fera aussi un plaisir d'imiter la voix de l'homme et de développer son vocabulaire. Ce perroquet facile à éduquer sera un très bon compagnon de vie. 

Protection juridique : Certificat de capacité d'animaux d'espèces non domestiques avec une liste E5/E7 et soumises à l'annexe IIB de la convention de Washington.  

 

Perruches

Conure de molinae

Conure de molina

Originaire du centre du continent sud américain, Pyrrhura molinae est aussi appelée conure à joues vertes. Elle mesure environ 25 cm. Son plumage majoritairement vert, présente des nuances de couleurs noires au niveau de la tête et des pattes, bleues et rouges au niveau des rémiges et de la queue, et une poitrine brun foncé et doré. 

Cette perruche possède un très bon caractère. Vivant en groupe dans la nature, elle est très affectueuse et a besoin d'être cajolée. Elle est docile et facile à apprivoiser mais sa curiosité la pousse à découvrir son environnement en permanence. Comme les perroquets, elle est intelligente et énergique, il faut donc lui consacrer du temps afin de la stimuler. 

Protection juridique:

  • Pour la conure de molina de phénotype sauvage il faut un certificat de capacité d'animaux d'espèces non domestiques avec liste E5/E7
  • Pour la conure en mutation il faut un certificat de capacité d'animaux d'espèces domestiques 

Perruche de Patagonie

Perruche de patagonie

Cyanoliseus patagonus, de nom vernaculaire perruche de Patagonie, vit en Argentine, Chili et au sud de l'Uruguay. On la retrouve dans les arbres ou des cavités rocheuses à proximité de cours d'eau, en particulier lors de la reproduction. Elle arbore une couleur qui varie entre le vert olive et le brun au niveau de la partie supérieure (tête, ailes, dos), et un jaune vif ponctué d'une tâche orange au niveau de l'abdomen et du croupion. Quant au poitrail il est gris. Il existe plusieurs sous-espèces de perruche de Patagonie. 

A l'état sauvage, cette perruche évolue en groupe de grande taille. En captivité elle est tout aussi sociable. Elle montre une grande affection pour l'homme, d'autant plus lorsqu'elle est élevée à la main. 

 

Protection juridique : Certificat de capacité d'animaux d'espèces non domestiques soumises à l'annexe IIB de la convention de Washington.

Calopsittes

Calopsitte

Bien qu'on l'appelle souvent perruche, la calopsitte élégante, du nom nymphicus hollandicus, est un perroquet de la famille des cacatoès. Elle niche sur tout le territoire australien excepté les zones cotières qui sont trop humides. 

La calopsitte mâle est gris anthracite, sa tête ainsi que sa huppe sont jaunes et des tâches oranges marquent ses joues. La femelle se distingue légèrement par l'absence de jaune au niveau de la tête, mais présente des stries au niveau de la queue et des points jaunes au niveau des ailes. Comme tous les cacatoès, ce petit perroquet possède une crète appelée huppe érectile. Il peut la dresser ou l'aplatir selon son humeur. 

A l'état sauvage, la calopsitte vit en bande assez nombreuse. On retrouve ce comportement sociable avec l'homme, en captivité. Elle a besoin de contacts réguliers avec l'homme ou d'un compagnon pour ne pas se sentir seule. Contrairement aux autres cacatoès, elle ne parle pas beaucoup mais s'exprime plutôt par des sifflements. 

Protection juridique : certificat de capacité d'animaux d'espèces domestiques