Nos reptiles

SERPENTS

Python Regius

python regius

Le python regius, famille des pythonidae, est originaire d'Afrique sur une bande subsaharienne allant de la Guinée au nord de la République démocratique du Congo. Avec une taille maximum de 2m, ce python est l'un des plus petits pythons africains. Mais cela ne l'empèche pas d'avoir un corps musclé et massif. Il n'existe pas de sous-espèces connues pour ce spécimen, cependant on recense un grand nombre de phases avec des couleurs et dessins multiples et variés (pastel, spider, mojave, albinos, cinnamon...)

Ce serpent a besoin de chaleur (entre 25 et 35°C selon que ce soit un point chaud ou froid) et d'humidité (70 % min). Il se nourrit de mammifères types rongeurs. Il est de nature calme mais n'est pas un animal de compagnie commu : il n'aime pas être manipuler trop souvent. 

Le python royal présente la particularité de se mettre en boule afin de protéger sa tête quand il se sent en danger. Ce comportement lui vaut le surnom de python boule.

 

Protection juridique : Certificat de capacité d'animaux d'espèces non domestiques, avec une liste E5/E7 et soumises à l'annexe IIB de la convention de Washington.

Elaphes

Elaphe

L'élaphe, du genre serpent, appartient à la famille des colubridae. Originaire des Etats Unis, c'est un animal robuste qui supporte bien les changements de températures comme ceux que l'on peut trouver dans ce pays. Il est tout de même conseillé d'avoir une température d'environ 27°C en journée et de 20°C la nuit avec une humidité constante assez élevée. 

Ce serpent mesure environ 1.5m à l'âge adulte. Plutôt terrestre il se révèle aussi être un excellent grimpeur. Il arrive qu'il grimpe aux arbres pour trouver d'autres proies comme des oiseaux ou chauves-souris. En captivité, il se nourrit essentiellement de souris. C'est un reptile calme et docile très apprécié dans les terrariums aujourd'hui.

L'élaphe est aussi appelé serpent des blés en référence à sa couleur naturelle qui rappelle celle des grains de maïs sauvage (orangé et noir). Il en existe plusieurs sous-espèces, et de nombreuses colorations grâce à la sélection génétique

 

Protection juridique : certificat de capacité d'animaux d'espèces non-domestiques avec une liste E5/E7.

Lampropeltis

Lampropeltis getulus

Les lampropeltis, de la famille des colubridae, se rencontre dans toute l'Amérique selon les espèces. Il est aussi nommé serpent roi. Son corps cylindrique peut atteindre 1.5m. Sa robe est normalement composée d'anneaux de couleur, mais il existe de nombreuses mutations de couleurs et de dessins en captivité. 

Cette couleuvre est dite ophiophage. C'est à dire qu'elle se nourrit de serpent. Elle n'a pas peur de s'attaquer à des proies plus grosses qu'elle comme le cobra par exemple. Elle ne le craint pas du tout car elle est immunisée contre son venin. En captivité, elle peut avoir un régime alimentaire composé de rongeurs uniquement. De type constrictor, cette couleuvre étouffe ses proies en s'enroulant de plus en plus fort autour. 

 

Protection juridique : Certificat de capacité d'animaux d'espèces non domestiques avec une liste E5/E7. 

Boa constrictor

Boa constrictor

Famille des boidae. Le boa constrictor et ses sous-espèces proviennent d'Amérique du Sud. Le boa est d'une teinte marron clair/gris, avec des motifs géométriques. Mais les couleurs et motifs varient selon les espèces, tout comme la taille qui peut aller de 1.50 à 4m. On remarque un léger dimoprhisme sexuel : les mâles sont plus petits que les femelles. 

Contrairement à ce que laisse penser son nom, le boa ne tue pas ses proies par constriction, il bloque leur circulation sanguine ce qui provoque un arrêt cardiaque. Il se nourrit principalement d'animaux tels que des rongeurs, gros lézards, oiseaux. 

 

Protection juridique : certificat de capacité d'animaux d'espèces non domestiques avec une liste E5/E7 et soumises à l'annexe IIB de la convention de Washington. 

 

LEZARDS

Pogona

Pogona

Famille des Agamidae. Le pogona est un lézard endémique de l'Australie dans les zones arides et semi-arides. Autrement appelé agame barbu, ce reptile est apprécié dans les terrariums. Calme et docile, il apprécie être manipulé. Il est parfait pour un éleveur débutant. 

On le reconnait par son allure massive, un aplatissement dorso-ventral, ainsi qu'une teinte beige/grisâtre marbrée à l'état sauvage. Les élevages ont permis d'obtenir différentes mutations de couleurs grâce aux croisements et à la sélection. Son alimentation est composée d'insectes et de végétaux. 

Lorsqu'il se sent menacé, le pogona se gonfle; au contraire lorsqu'il est aplati c'est signe qu'il se sent bien. Afin d'impressionner son adversaire il dresse sa collerette épineuse situer au niveau du cou. Les pogonas sont plutôt solitaires, mais il arrive qu'ils vivent en groupe. Dans ce cas, une hiérarchie s'installe. Il est donc conseillé de ne pas mettre plusieurs pogonas ensembles.

 

Protection juridique : Certificat de capacité d'animaux d'espèces non domestiques avec une liste E5/E7. 

Geckos

Gecko léopard

Les geckos se rencontre dans toutes les zones tropicales et subtropicales. Ce terme comprend plus de 800 espèces réparties en 90 genres. On peut distinguer deux sous familles parmis celles qui existent : 

  • Les gekkonidés : ont la particularité de posséder des coussinets adhérents (setae) sous leurs pattes qui leur permettent de grimper sur toutes les surfaces. Ce sont des espèces principalement arboricoles et nocturne. Autre spécificité de l'espèce : l'absence de paupières mobiles.
  • Les eublépharidés : contrairement aux gekkonidés ils n'ont pas de setae sous les pattes, mais possèdent des paupières mobiles. 

Les geckos se nourrissent d'insectes en majeur partie mais peuvent manger des fruits de manière occasionnelle. Lorsque ces lézards se sentent menacés, ils adoptent un mécanisme de défense qui consiste à abandonner leur queue. Celle-ci repoussera par la suite. Or certaines espèces utilisent cette queue comme réserve de graisse, l'abandon en période de disette peut donc se révéler dangereux.

 

Protection juridique : Certificat de capacité d'animaux d'espèces non domestiques avec une liste E5/E7 et soumises à l'annexe IIB de la convention de Washington.

Caméléon

Caméléon casqué

Le caméléon (chamaeleonidae) est un drôle de spécimen. Des yeux qui tournent dans tout les sens et indépendemment l'un de l'autre, une langue comme un ressort, des doigts qui forment des pinces, la faculté de changer de couleur... Tous ces caractères sont particuliers et propres à l'espèce. 

Le caméléon est une espèce arboricole qui vit en Afrique subsaharienne, Moyen Orient et Asie du Sud. Il niche dans des zones forestières et plaines brousailleuses humides. Il se nourrit d'insectes principalement et de végétaux. Grâce à ses yeux très mobiles, il surveille son environnement. Il scrute la proie qu'il repère et propulse la langue sur l'insecte qui se retrouve collé au mucus qu'elle libère. Ce lézard est un animal très solitaire qui n'accepte aucune présence étrangère sur son territoire, même celle d'un individu de la même espèce. 

Contrairement à ce que l'on pense le caméléon ne change pas de couleur en fonction de son environnement mais en fonction de ses émotions.

 

Protection juridique : Certificat de capacité d'animaux d'espèces non domestiques soumises à l'annexe IIB de la convention de Washington.

 

Autres lézards

Riopa Fernandi

Nous avons citer précédemment des grandes familles de lézards, mais nous possédons également des lézards de type varans, iguanes, phelsuma... 

 

Protection juridique : Certificat de capacité d'espèces non domestiques avec une liste E5/E7 et/ou soumises à l'annexe IIB de la convention de Washington selon les espèces.